Site Loader

L’Irak est une destination de voyage longtemps ignorée, mais qui s’ouvre doucement aux touristes courageux et curieux. Bien que le voyage en Irak soit formellement déconseillé en raison de la situation sécuritaire, il est possible d’explorer ce pays aux trésors cachés en toute sécurité si l’on respecte certaines règles. Dans cet article, nous allons vous guider à travers les étapes à suivre pour voyager en Irak avec un maximum de sécurité, y compris conseils sur les visas, infrastructures touristiques et bien plus encore.

Situation sécuritaire en Irak

Le voyage en Irak est formellement déconseillé par les autorités françaises et irakiennes, en raison de la situation sécuritaire très instable actuelle.

Par conséquent, il est important de planifier minutieusement votre itinéraire avant le départ et de prendre contact avec des habitants locaux afin d’obtenir une image fiable de la situation sur place.

Les mesures de sécurité à respecter

Les voyageurs devraient toujours adopter des comportements prudents lorsqu’ils visitent l’Irak. Il convient notamment d’être vigilant, car des attaques à la bombe ou à la roquette peuvent être organisées contre cibles civiles et militaires, notamment dans Bagdad et les grandes villes du pays.

Par ailleurs, il est impératif de respecter scrupuleusement toutes les instructions données par les forces de sécurité locales.

Dernières mises à jour des autorités françaises et irakiennes sur la situation sécuritaire

Les autorités françaises fournissent régulièrement des informations sur la situation politique et sécuritaire en Irak, notamment sur le site Internet du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères. Il est également conseillé de se renseigner auprès des autorités irakiennes pour obtenir des informations sur les restrictions actuelles (ou passagères) concernant certains lieux spécifiques.

 

Infrastructures touristiques en Irak

Malgré le regain d’intérêt pour le tourisme en Irak, les infrastructures touristiques restent quasi inexistantes au regard des standards occidentaux. Cela signifie que vous trouverez peu d’offres pour l’hôtellerie ou le transport vers votre destination.

L’état actuel des infrastructures pour les voyageurs

Compte tenu de la situation sûreté présente en Irak, il n’y a pas suffisamment d’infrastructures pour accueillir les visiteurs internationaux. Les voyageurs doivent donc rechercher des alternatives non conventionnelles pour trouver un logement : chercher une maison d’hôte, un hôtel bon marché ou une auberge de jeunesse.

De même, le transport public est très limité et les taxis privés sont souvent la seule possibilité pour vous rendre à votre destination.

Les possibilités d’hébergement et de transport

Il est possible de trouver des logements modernes et relativement abordables dans certaines villes irakiennes, notamment à Bagdad, Erbil et Bassorah. De plus, il existe des compagnies aériennes locales qui opèrent des vols domestiques entre ces villes.

Pour ceux qui choisissent de voyager en Irak sans guide, il est conseillé de bien étudier l’itinéraire avant le départ et de se familiariser avec les normes de conduite routière irakiennes.

Les alternatives aux infrastructures touristiques traditionnelles

Bien que beaucoup d’infrastructures ne soient pas disponibles, les voyageurs peuvent facilement trouver des alternatives. Il est possible d’explorer le pays en louant une voiture et en effectuant un road trip autour du territoire irakien.

Les visites en car sont également une option intéressante pour les groupes plus importants. En matière d’hébergement, on peut trouver des maisons confortables à louer auprès des habitants locaux ou réserver une chambre chez l’habitant.

 

Les sites touristiques en Irak

L’Irak compte de nombreux sites historiques remontant à l’Antiquité qui méritent de figurer sur toute liste d’endroits susceptibles d’accueillir les touristesoccidentaux. Ces sites comprennent les fameuses cités sumériennes comme Uruk et Babylone, les ruines antiques de Ninive et Samarra, ainsi que le site archéologique du mont Ararat.

Les sites plurimillénaires à visiter

Les voyageurs pourront également profiter des parcs nationaux situés au Kurdistan, notamment le fameux parc national de Halabja qui abrite certains des monuments achéménides les plus impressionnants au monde. Il existe également de nombreux endroits où admirer la riche culture locale : mosquées construites par le calife al-Mustansir Billah, palais ornés de magnifiques tapis persans ou encore villages pratiquant la religion yazidie.

Les précautions à prendre pour les visites de ces sites

Afin de s’assurer d’un voyage sans encombre, il est important de prendre les précautions nécessaires avant de visiter un lieu. Assurez-vous auprès des autorités locales que le site est ouvert et que vous pourrez y entrer sans danger.

Certaines zones peuvent rester fermées aux touristes à cause du risque sécuritaire, alors assurez-vous d’avoir les informations nécessaires avant de partir.

Les restrictions d’accès et les autorisations nécessaires pour certains lieux

Même si certains sites sont ouverts au public, il se peut qu’il faille contacter les autorités locales pour obtenir une autorisation d’entrée. Les voyageurs étrangers doivent également être conscients qu’ils devront peut-être respecter certaines règles imposées par les autorités irakiennes, telles que le port obligatoire du voile intégral (pour les femmes) lorsqu’ils visitent des endroits considérés comme sacrés et religieux.